Rodde Louis

Violoncelle

Né a Paris en 1987, Louis Rodde se forme auprès de Philippe Bary et Philippe Muller puis étudie au Conservatoire de Paris dans la classe de Roland Pidoux, avant de se perfectionner auprès de Peter Bruns à la Hochschule de Leipzig. Il a également travaillé lors de master classes avec des artistes tels que Janos Starker, Tsuyoshi Tsutsumi, Natalia Shakhovskaia, Wolfgang Boettcher, Gary Hoffmann.

 

Louis fonde en 2009 le trio Karénine avec la pianiste Paloma Kouider et la violoniste Anna Göckel. Formé auprès des membres du Quatuor Ysaÿe au CRR de Paris,  le trio bénéficie également des conseils de nombreux éminents pédagogues au sein de l'European Chamber Music Academy(ECMA) qu'il intègre en 2011, et est en résidence à la fondation Singer-Polignac à Paris. Le trio Karénine devient en décembre 2012 lauréat de la Fondation d'Entreprise Banque Populaire. 

   

   Nommé «Révélation classique » de l'Adami et lauréat de la Fondation Cziffra en 2011, Louis est 

également lauréat des concours d'Epernay (1er prix) et Flame (2ème prix).  Il obient par ailleurs une 

importante série de récompenses au sein de son trio: avant de gagner le 1er prix du Concours Charles Hennen à Heerlen (Pays-Bas) en Avril 2012, le Trio Karénine obtient le prix des Club-Services de l'Académie Ravel (2010), le prix International Pro Musicis (2011) et un prix spécial au concours Joseph Haydn de Vienne (2012). 

 

   Louis a donné des concerts dans de nombreux pays d'Europe (France, Italie, Slovénie, Bulgarie, 

Grande-Bretagne, Espagne, Autriche, Pays-Bas, Allemagne, Pologne, Lituanie, Suède, Suisse...), dans des salles telles que le Nouveau Siècle à Lille, le Musikverein et le théâtre du Châeau de Schönbrunn à Vienne, le Palacio de Musica de Santander, le Théâtre du Ranelagh, la Cité de la Musique, la Fondation Singer-Polignac à Paris, la Salle Molière à Lyon ou encore le Bulgaria Hall de Sofia. Il s'est produit en solo avec orchestre ("Ashford Festival of Arts", Festival FLAME à Salzburg, oratoire du Louvre à Paris) dans les concertos de Haydn, Saint-Saëns, Dvorak et en musique de chambre dans différents festivals et académies (parmi lesquels le Festival Pablo Casals de Prades, l'Encuentro de Musica de Santander, l'académie internationale de Villecroze, le Musikforum Trenta du Wiener Philharmoniker, le Festival International de La Roque d'Anthéron, l'Académie Ravel, les Rencontres de violoncelle de Belaye ou encore les Ravéliades de Ciboure). Il a ainsi eu l'occasion de se produire en concert auprès d'artistes tels que Vladimir Mendelssohn, Peter Cropper, Silvia Marcovici, Emmanuelle Bertrand, François Salque, Miguel Da Silva ou Roland Pidoux. Ses concerts ont été diffusés régulièrement sur France Musique ("le magazine des festivals" présenté par Arnaud Merlin, "concert du matin" et "concert jeunes interprètes" présentés par Gaëlle Le Gallic, "Les invités d'Arièle" présenté par Arièle Butaux), ainsi que sur des chaînes Néerlandaises (Radio 4) et autrichiennes (ORF).

  

 Egalement intéressé par la pratique orchestrale, Louis a été violoncelle solo de l'orchestre de 

l'Academie de Santander, et membre du Gustav Mahler Jugendorchester. Il a intégré pour la saison  2010-2011 l'académie de l'orchestre du Concertgebouw d'Amsterdam.

 

   Au cours de la saison 2011-2012, Louis a donné de nombreux concerts, notamment dans le cadre de la saison musicale de l'Epau, à Paris pour la programmation "Jeunes Talents", au festival des Nuits  d'été au Pausylippe (Naples), ainsi qu'à la Salle Cortot. Il s'est produit au sein des ensembles "Le Concert Idéal" et “Les Dissonances”, ou encore en soliste avec l'orchestre l'Ensemble Parisien dans le Triple Concerto de Beethoven. Il fait ses débuts en 2013 à la Salle Pleyel, au Wigmore Hall de Londres, au théâtre des Bouffes du Nord à Paris, et se produit dans de nombreuses programmations et festivals.

 

  Louis Rodde a reçu le soutien des fondations Meyer et SYLF, ainsi que celui de l'Académie de 

Villecroze. Lauréat du DAAD (Deutscher Akademischer Austausch Dienst) pour l'année 2011-2012, il devient en 2012 filleul de la Fondation accenture, qu'il remercie pour son généreux soutien. Il joue un violoncelle fait pour lui par le luthier Jean-Louis Prochasson.